Acupuncture

Attendre un bébé est sans doute l’aventure humaine la plus magique, mais elle peut s’avérer très difficile physiquement et parfois émotionnellement.

Soulager la maman lors d'une grossesse

 

Tous ces maux qu’on dit normaux pendant la grossesse et qui peuvent faire passer au second plan la joie d’être enceinte, peuvent  être merveilleusement soulagés par l’acupuncture que ce soit les nausées, les brûlures digestives, les hémorroïdes, les lombalgies, les pseudo-sciatiques, l’insomnie, l’angoisse et le stress.

 

Mais l’acupuncture s’avère également une aide de valeur si le bébé est toujours en siège à la 3ème échographie, si la maman souffre de contractions utérines excessives, si le bébé est petit…

 

Et enfin un outil précieux afin de préparer l’accouchement en donnant de l'ardeur à la maman, en

 

 

 

agissant sur le col et en aidant le bébé à descendre afin que le moment voulu les contractions soient plus efficaces et moins douloureuses et ainsi un accouchement moins long et plus physiologique.

 

L'acupuncture est une médecine et à ce titre est exercée par les médecins et par les sages-femmes, et en partie prise en charge par la sécurité sociale. L'acupuncture permet d'équilibrer le corps si une grossesse se fait attendre ou dans le parcours de la procréation médicalement assistée (PMA).

L'acupuncture, une pratique basée sur l'équilibre
 

Le Yin est la matière/le sang, le Yang est l'énergie qui met la matière en mouvement. Pour qu'une femme puisse être enceinte, il faut que l'énergie du méridien Rein Yin et du Rein Yang soit solide. Le Yin du Rein gouverne aussi le Jing c'est à dire la trame selon laquelle les choses vont se développer.


Ainsi une femme qui n'arrive pas à concevoir ou qui est dans un parcours de procréation médicale assistée présentera toujours une anomalie de l’énergie de son méridien Rein Yin. D’où l’intérêt fondamental de l'acupuncture pour aider des futures mamans à concevoir une grossesse soit naturellement, soit dans le cadre d'une PMA. Une étude canadienne a démontré le doublement des réussites des PMA dans le cadre d'un accompagnement en acupuncture.

Lorsque la grossesse démarre, on a ce qu'on appelle une hyperyinisation du Rein Yin et un abaissement physiologique de l'énergie du meridien Rein Yang, d'ailleurs cela se traduit par une prise de poids (Yin) et une fatigue importante (vide de Yang) alors que la grossesse ne se voit pas encore. L'hyperyinisation du Rein Yin permet une grossesse solide, harmonieuse.
Ainsi on comprend, que le Rein Yin sera à soutenir tout au long de la grossesse surtout dans les cas de PMA, d’antécédents de fausses couches.

Car si un vide de Yin de Rein persiste pendant la grossesse, la femme peut développer des pathologies comme des fausses couches précoces, une menace d'accouchement prématurée, un retard de croissance pour le bébé. On comprend ainsi que l'acupuncture est une vraie alliée dans les cas de : 

 

  • antécédents de fausse couche

  • difficulté à être enceinte ou parcours de procréation médicale assistée

  • menace d'accouchement prématuré

  • retard de croissance intra utérin

A noter aussi que le sommeil est lié à l’énergie du Rein Yin, ce qui explique les troubles du sommeil fréquents chez les femmes enceintes et facilement traités en acupuncture. Il existe d'ailleurs des points spécifiques du Rein Yin pour la grossesse comme :

 

  • le 9 Rein appelé communément le point des beaux bébés

  • le 16 Rein point de nutrition ombilicale (formidablement efficace dans les cas de retard de croissance).

 

En acupuncture, il existe aussi un méridien extraordinaire qu'on appelle le Yin Wei Mo qui regroupe tous les méridiens Yin et dans la profondeur. Or le plus profond et le plus Yin est le cœur et l'utérus. Ainsi c'est un méridien essentiel pendant la grossesse que l'on ouvrira et dont on fera circuler l’énergie systématiquement pendant les séances. Il permettra de détendre l'utérus, de soutenir la grossesse, d'aider le bébé dans ce pourquoi il est programmé. La médecine traditionnelle chinoise dit "cela donne des bébés souriant le jour et dormant la nuit"...


Le méridien de la Rate lui aussi est très important, il est responsable de la digestion, de la fabrication du sang et de la chair (et à ce titre  va être très solicité pendant une grossesse), de la continence du sang. Ainsi lors de la grossesse, il va être impliqué dans les pathologies comme:

 

  • les nausées, les vomissements

  • l'anémie, les vertiges, la fatigue

  • les saignements

  • les hémorroïdes, les varices, les varices vulvaires

  • les antécédents d'hémorragie à l'accouchement.

Cette pratique médicale est connue aussi pour des activités spécifiques comme dans le cas des bébés en siège ou en position transverse  pour qu'il puisse se mettre dans le bon sens en stimulant le bébé par certains points d’acupuncture comme le 65Vessie qui est le point d'attraction de la tête fœtale (yang) vers le bas que l'on sollicite par 2 séances accompagnées par la pratique de moxa et de postures spécifiques.Bien entendu, le bébé étant programmé pour se mettre tête en bas au 6ème mois, lors de la 3 ème échographie du 7 ème mois s'il est en siège ou en transverse , il est important de faire de l'acupuncture le plus tôt possible.

L'acupuncture comme préparation à l'accouchement


Cette médecine est aussi un excellent moyen de préparer son accouchement afin d'éviter le terme dépassé et donc le déclenchement, afin de rendre l'accouchement plus harmonieux, moins long et donc mieux vécu, avec une dose de stress moins grande.
 

L' énergie du Rein Yang se met en sommeil pendant la grossesse mais le dernier mois celui-ci doit remonter son énergie, c'est par le Rein Yang que les contractions arrivent.

 

Ainsi pour préparer son accouchement en acupuncture, on va procéder à un équilibre énergétique des méridiens Rein Yang/Rein Yin/Rate, on va ouvrir le Dai Mai (seul méridien transversal) afin de permettre au bébé de descendre,on va agir sur le col afin de le ramollir (le col est gouverné par le méridien du Foie), on va agir sur la position et l'axialisation du bébé, on va diminuer la douleur en supprimant les stagnation de Qi ou de Sang. On va calmer la maman et enfin on va agir sur la dynamique des contractions, pour un accouchement moins stressant mieux accompagné et mieux vécu.
 

En post-accouchement, l'acupuncture sera aussi d'une grande aide pour la patiente en cas de crise hémorroïdaire, d’hémorragie à l'accouchement entraînant une anémie, une fatigue intense,en cas de déprime du post-partum et comme aide à l'allaitement maternel.

 

Je suis diplômée de la faculté de médecine de Rouen en acupuncture obstétricale. 

RÉSEAUX: :

  • Facebook Social Icône
  • Google+ B&W
  • Yelp! App Icon

© 2017 Claudie Le Hir-Quéro - Mentions légales